Quand la monnaie se dévalue.        
 
Accueil
 
Pourquoi ce site?
 
Quand la police rejoint le peuple (1)
 
L' art de faire des bulles
 
Incroyable mais vrai!
 
Le mot de la décénie?
 
Or versus le monde.
 
Au bistrot du coin
 
Ach la guerre gross malheur...
 
Coup de coeur
 
Coup de geule!
 
Cuisine Démocratique
 
Un sou est un sou !
 
Cache Cash
 
la crise
 
survivre a la crise
 
survivre a la crise 2
 
survivre a la crise 3
 
or ou argent?
 
or et argent 2
 
un peu d'histoire
 
un peu d'histoire 2
 
un peu d'histoire 3
 
un peu d'histoire 4
 
contact
 
Mes liens

Cette pièce est un "sou" de 1791.

A l'époque elle est en bronze ou en métal de cloches. Elle vaut 12 deniers, et il faut 100 sous pour faire cinq livres (ou 5 francs) soit 5 centimes d'anciens francs ou encore 0.05 centimes de nouveaux francs et moins de 0.01 centimes d'euro.

A l'origine le denier est une monnaie d'argent romaine et le sou (ou sol) s'appelle un solidus et est une monnaie romaine en or.

Au cours du temps et des besoins des empereurs, rois et autres dictateurs à remplir les caisses de l'état on dévalua les monnaies d'or et d'argent en y ajoutant du cuivre puis du bronze ou en réduisant le poids sans en changer la valeur théorique.

Evidemment les commerçants pour ne pas y être de leurs poches avaient une légère tendance a augmenter les prix de leurs produits ou à en réduire la qualité. Ce qui en notre époque de haute civilisation n'est évidemment pas le cas.

En ce 21° siècle on utilise des politiques monétaires non conventionelles:

-Quantitative easing.

-Taux négatifs.

-Marchés financiers algorytmisés.

Et grâce a une industrie agro-alimentaire efficace et aux importations asiatiques le  prix de votre caddie au super marché n'augmentent pas.

Mais le poids des produits alimentaires a tendance a suivre un regime fouaite catcheur et la qualité et durée des autres produits son calibrées a quelques jours près.

                        

Conclusion:

Finalement en plus de deux milles ans rien n'à changer. La seule différence est que, ce que les romains ont mis 1000 ans a faire, nous arrivons maintenant à le faire en a peine plus d'un siècle.


18 octobre 2015

MB




© 2016 Munoz Bernard
crise economie or argent bourse monnaie contrarien capital chomage